Queen & Slim

Queen & Slim 2019

COMMENTAIRES

SPOIL
En faite ce film c'est plus l'histoire de deux esclaves noirs qui veulent fuir l'Amérique, là où la police règne en maître et chaque personnage tente de les cachées pour qu'ils puissent retrouver leurs liberté.

On est en 2020 et l'esclavage existe toujours, il a juste pris une autre forme.

Après de multiples très bons clips (ou des épisodes de Insecure et Master of None), Melina Matsoukas passe au cinéma (sur un scénario de Lena Waithe) pour Queen &Slim !

et c'est réussi !

Déjà Daniel Kaluuya et Jodie Turner-Smith sont excellents (cette dernière livre sa meilleure performance) et cette histoire d'amour sous forme de fuite en avant porte réellement le film.
Car oui il y a des invraisemblances scénaristiques ce qui est un peu dommage, et une légère baisse de régime au 2e tiers, mais le film est constamment incarné, bien réalisé, et doté d'une très bonne bonne BO de Devonte Hynes (et une playlist que ne renierait pas Atlanta)

Si le film s'attarde parfois sur la condition raciale aux USA ainsi que les violences policières avec un peu de didactisme, le tout se révèle bien implémenté dans le film, jamais déplacé, et en fin de compte pertinent.

Et les quelques faiblesses sont balayées par la fin (très bonne et symbolique)

bref un bon film tout simplement :)

Meme si rien n'est credible dans cette histoire et que le scenario est truffé d'invraisemblances, j'ai été totalement embarqué par ce road movie et cette fuite en avant fataliste..
Les deux acteurs principaux y sont pour beaucoup, leurs charismes respectifs et leur naturel les rendent profondément attachants et je n'ai pas décroché une seule seconde de leur cavale sans issue..
Les images sont magnifiques, on plonge dans les paysages et l'ambiance particulière du "dirty south", le tout ponctué par une bande son tonitruante..
4/5

plus qu'une cavale spectaculaire, c'est surtout la relation qui se construit entre nos deux fugitifs qui est touchante. où comment des vies peuvent basculer en un éclair, ce drame relance le débat entre le pouvoir parfois abusif de certains policiers face aux populations afro. en plus d'un duo en phase et d'un joli final, bien que prévisible, une bande son qui colle à l'ambiance.

Film dangereux, des bourgeois du cinéma qui montent la des prolos ...

J'aurai voulu y adhérer à cette histoire de Bonnie & Clyde sur fond de racisme et de violences policières.

Mais rien a faire, ce road-movie n'aura pas su me convaincre, la faute à un scénario que j'ai trouvé improbable et surréaliste (aucun détail pour éviter de spoiler). Mais les circonstances aggravantes auxquelles doivent faire face les deux tourtereaux ne semblent tellement pas les inquiéter (à en voir leurs réactions et la façon avec laquelle ils sont accueillis par les membres de leurs communauté tout au long de leur trajet... méritent réflexion).

Certes, pour un premier long-métrage, il faut saluer une certaine idée de mise en scène, mais il n'empêche qu'avec ses 130min au compteur, face à une intrigue aussi mince et un périple aussi long qu'erreintant, on finit rapidement par déchanter par tant de désillusions.

Il ne suffit pas au film de brandir son étendard "film engagé" pour que l'on y adhère les yeux fermés, d'autant plus que le film sème le trouble quant à son positionnement (assassinat ? Légitime défense ?).

Reste l'excellente interprétation de celui que l'on ne présente plus Daniel Kaluuya (Get Out - 2017).

http://bit.ly/CinephileNost...

Magnifique film, bouleversant et stressant du début à la fin !

Réalisation d’une Clippeuse ? Ouais ben ça se voit...
C’est long et pas qu’à cause des ralentis en veux tu en voila.
Le propos du film, mmmmh.... on frise le racisme en symétrie ...

Le cinema dans cette histoire, c’était dans l’autre salle ... j’ai attendu, patienté, attendu encore et je me suis endormi, me suis réveillé à côté de mon voisin que j’ai surpris dormir aussi, s’est réveillé et nous sommes partis comme 2 orphelins de cinema !!!

En fait, j’aurais dû aller à la fête foraine, pour le même prix j’aurais pu gagner une peluche et manger une gaufre.

Une belle claque émotionnelle dans la face, portés par un duo d'acteurs hors norme. Daniel Kalluya depuis Get Out, ne cesse de me bluffer (bon, sauf Black Panther personnellement, mais ça reste un rôle mineur. Mais par exemple dans Les Veuves, il était terriblement charismatique en antagoniste). Un road trip puissant, aussi bien dans la réalisation, que les émotions transmise.

Mon ciné ne le passe malheureusement pas...

J'ai les boules, par contre Sonic pas de soucie hein...

En tout cas, Jodie Turner-Smith était superbe dans la série "Jett", impatient de la retrouver. Quand a Daniel Kaluuya, plus besoin de le présenter !

L'histoire de l'amour impossible entre deux individus noirs dans une Amérique bouleversée par les frictions sociales
Émotionnellement fort et bouleversant
Magnifique !

Un très joli trailer en tout cas (on retrouve bien la talent visuel de Melina Matsoukas)

Me demande ce que le script de Lena Waithe va donner, mais Daniel Kaluuya continue à enchainer les très bons rôles :)

Loading...