The Gentlemen

The Gentlemen 2020

COMMENTAIRES

Film très décevant, peu drôle, au scénario mal imbriqué, je me suis totalement ennuyée, et n ai.pas accroché du tout.
La prochaine fois, je me méfierai des critiques...👎👎😤

Avec un casting cinq étoiles sur l'affiche, The Gentlemen, le dernier film de Guy Ritchie, est, au départ, dans la veine du film de gangsters. Dès le générique, le ton est donné, la bande-son bluffante accompagnera le rythme effréné des images au service d'un scenario qui brouille rapidement les pistes.

Dans la guerre entre plusieurs clans, qui sont en fait les alliés et les ennemis ? On se pose la question tout le long du film. A cela s'ajoutent en contrepoint des scènes de confrontation entre Hugh Grant (journaliste véreux) et Charlie Hunnam ; elles remettent les événements et les autres personnages en place dans une histoire parallèle comme une sorte de film dans le film. Entre flashback et flashforward on est perdu et, bien souvent, on lâche volontiers prise tellement le réalisateur et les acteurs, tous excellents, s'amusent à nous en mettre plein les yeux et les oreilles à coup de dialogues aiguisés et de scènes au rythme endiablé.
http://www.matchingpoints.f...

Tous les jeux de caméra et de lumière y passent. Il y a la ville (Londres) et ses différents quartiers, la campagne (anglaise), et ses aristocrates déchus dans leur manoir. Il y a des trafiquants de tout poil, des journalistes, des rappeurs, des anglais, des américains, des russes, des asiatiques ... et certaines tenues hilarantes ajoutent au burlesque.

C'est brillant et divertissant car, malgré quelques litres d'hémoglobine façon Tarantino, l'humour britannique n'est jamais loin... of course !

J'ai adoré, c'est jubilatoire de bout en bout, quelques scènes ou moments sont à hurler de rire, les personnages cabotinent beaucoup, on aime ou on aime pas mais c'est du Ritchie dans toute sa splendeur. J'ai passé un très bon moment, un solide 4,3/5.

Film très sympa. Des scènes savoureuses et drôles, Mc Conaughey, Hugh Grant et Colin Farell excellents, des dialogues qui claquent et une très bonne B. O. F.
Donc un excellent cru de Guy Ritchie.
Le seul petit bémol c'est qu'il est pas facile à suivre en V. O.. À un moment j'ai un peu décroché.

Comment peut aller voir une nullité pareil....je vous déconseille ce film ....il est archi nul...perte de temps....circulez rien à voir

Les sites gauchistes Libération.fr et Slate.fr n'aime pas ce film..

Une bonne raison d'aller le voir !

Un bon Guy Ritchie dans l'ensemble. Un sympathique film de genre.

Après son très injustement critiqué Roi Arthur et son remake live Aladdin pour Disney, Guy Ritchie retourne aux sources de son cinéma et nous offre une comédie mafieuse stylisée débordant de classe, de cynisme et d'humour noir, dotée d'une écriture maitrisée et ingénieuse de bout en bout et qui se renouvelle constamment. Le casting XXL est l'un des gros points forts du métrage, tous les acteurs et même les plus en retrait sont juste parfaits du début à la fin, que ce soit Matthew McConaughey, Michelle Dockery, Hugh Grant, Colin Farrell et mon préféré Charlie Hunnam, tout le monde y croit à mort et se donne à fond dans leurs personnages. The Gentlemen nous rappelle qui est le king du film de gangsters déjanté, et que le cinéaste british sait toujours autant nous amuser !

Film choral sur des gangsters à la sauce Guy Ritchie et avec un casting haut en couleur, comment rester impassible ?

Une narration travaillée, une mise en scène millimétrée, des répliques cinglantes, des acteurs magnifiés, le tout sur fond de trafic de beuh avec des bandits sapés en tweed.

Clairement on ne boude pas notre plaisir !

Un canevas ciselé de bout en bout par un spécialiste du genre (Arnaques, Crimes et Botanique - 1998).

http://bit.ly/CinephileNost...

Très déçue par ce film. Scénario brouillon on ne comprend rien au début. Au bout d’une demi heure on se laisse prendre par le côté humoristique. Mais franchement ce film ne m’ a pas accroché. Pourtant il y a d’excellents acteurs mais la mise en scène est farfelue.

Un bon Guy Ritchie, des acteurs au diapason... Par contre, le twist senti a des kilomètres; ça c’est dommage

Gentlemen, voilà un bon film popcorn du dimanche soir. Je m'attendais à pire honnêtement. Guy Ritchie revient aux bases et laisse de côté presque tous ses tics de réalisation clipesques dopés au sneak de ton twitcher préfèré pour notre plus grand plaisir. Ça ne casse pas trois pattes à un caneton. Tout y est déjà vu et on sait que notre brave Guy est tout sauf on bon réal mais le casting fait le job pour que l'on tienne tout du long. Un étonnant 3/5.

You are the "gay" from Marvin Gaye !

Quand je vois à quel point son style à désemparement vieillit, j'ai peur quand les gens parlent de "retour au source" et le compare à "Snatch"... J'ai le sentiment d'aller voir une ringardise. Boyle, même combat.

The Gentlemen: après son escapade américaine, retour aux fondamentaux pour Guy Ritchie avec un nouveau film de Gangsters survitaminé dans la lignée de Snatch et RocknRolla. Le roi est de retour !
Mickey Pearson, Baron de la drogue à Londres, entend se retirer des affaires. La porte est ouverte à tous les coups bas pour récupérer son empire. Seul un roi survivra.
Après plusieurs films de commande (The man from U.N.C.L.E, Aladdin) et un Roi Arthur boudé mais pourtant très bon, le cinéaste britannique revient aux bases du meilleur de son Cinéma. Dynamique, drôle, violent, The Gentlemen est un plaisir jouissif.
Dés les premières minutes, le style Ritchie inonde l'écran. Flash-forward, arrêt sur image, générique entrainant... le ton est donné.
Le réalisateur va ensuite s'amuser tout du long, à coups de twists en chaîne, portés par un scénario et une mise en scène intelligents. Récit et montage se complètent ici parfaitement à un rythme soutenu, sans pour autant rejoindre celui effréné d'un Snatch, la meilleure œuvre de son auteur.
Au milieu de tout cela vient également s'immiscer un discours et une réflexion sur l'angleterre et l'industrie du 7ème art actuels, dont on sent l'affection de la part de Ritchie, au travers d'une galerie de personnages hauts en couleurs.
Le casting est en cela parfait. Matthew McConaughey est impérial et plus charismatique que jamais. Charlie Hunnam classieux au possible. Hugh Grant est quant à lui dans rôle à contre emploi hilarant et complètement barré.
L'on pourra tout juste reproché au film une bande originale un peu dessous des autres films de son auteur, mais c'est un défaut bien mineur au vu de la qualité de ce métrage.
Ce Gentlemen est un pur moment de cinéma jouissif, porte par un réalisateur et des acteurs au meilleur de leurs formes.

Mon dieu cette narration, ce rythme et ce montage que ça m'avait manqué !!!!
Mon dieu ces personnages et ces histoires d'arnaques avec des personnages idiots que ça m'avait manqué !!!
Et le jeux constant de Ritchie sur le medium cinématographique...
Le seul bémol pour moi est le manque d'inventivité visuel. Qu'on soit d'accord, c'est joli, mais c'est juste jolie, Arnaque, Snatch, revolver et RockNrolla avaient vraiment une idendité visuelle. Ici les angles sont la plupart du temps assez simple et les décors peu intéressent
Mais encore une fois ce n'est au final qu'un petit bémol sur ce qui est globalement une belle réussite

magistral du début à la fin. film à tiroirs , suspense humour trash tout est là.
et le casting une tuerie.

vu en avp en VO, et il s'agit du meilleur film de Ritchie depuis Snatch!

The Gentlemen est clairement dans la même mouvance que RocknRolla et
Arnaques,Crimes & Botanique : des voleurs à la petite semaine, un
baron de la drogue, une guerre de gangs...

Si l'intrigue globale pour le coup ne réinvente pas forcément la roue, Guy Ritchie donne à son film une vraie énergie jubilatoire, en laissant pourtant de côté ses
gimmicks de montage rapide.

En effet, The Gentlemen parait plus posé que ses grands frères, mettant bien + en avant ses acteurs et une écriture aux dialogues savoureux et acérés ! En résulte
un trombinoscope de personnages très bien utilisés : Hugh Grant (meilleur perso du film) vole la vedette en détective magouilleur cinéphile (proposant même une seconde
grille de lecture qui ne tombera pas dans l'oreille d'un sourd) utilisé à
contre-emploi complet tout comme Colin Farrell en coach à la punchline
facile.

C'est également un vrai plaisir de revoir Matthew McConaughey dans un rôle où il en impose, et Charlie Hunnam revenir en gentleman lorgnant pas mal vers son personnage culte de Jax Teller dans Sons of Anarchy.

Le reste de la distribution (Eddie Marsan, Henry Golding, Michelle Dockery ou Jeremy Strong) est très bien utilisé, bien qu'un peu + en retrait !

Les costumes par l'illustre
Michael Wilkinson transpire la classe british ;ajoutons à cela une
discrète mais plaisante OST de Christopher Benstead (pour sa première
compo après avoir été monteur son sur Gravity ou encore Black Swan) et
également une playlist de rap londonien qui envoie du gros pâté, on
tient avec The Gentlemen une vraie réussite de Guy Ritchie, revenant à
ses premiers amours !

7.5/10 donc 4/5

Du recyclage. Guy Ritchie remâche désespérément ses classiques.

Je sors de l'avant-permière. Une sorte de Snatch version 2020 en plus noir et plus mature, mais cela reste une grosse réussite !! Attention aux punchlines lol !! 4,5/5

Enfin il revient à l'essence même de son cinéma , film de gangster yessss

Plus qu'une semaine😊.

Loading...