Alex, le destin d'un roi

Alex, le destin d'un roi 2019

COMMENTAIRES

Il s'agit bel et bien d'un film pour les enfants, donc il ne faut pas s'attendre à quelque chose de trop irrévérencieux, stylisé ou puissant (comme l'était la version de Guy Ritchie). C'est raconté comme un conte moderne, qui prend ses concepts au sérieux - et ça fait franchement du bien de voir aujourd'hui un film qui croit à son histoire et n'utilise pas l'humour pour décrédibiliser ses propres enjeux. Il y a de l'humour, mais il sert le récit, et de plus il est adapté aux enfants sans pour autant faire dans le grand guignolesque ou le stupide. Les personnages sont attachants, la dernière bataille du film est vraiment sympathique et originale, et dans l'ensemble c'est assez recherché. Un bon film d'aventures adapté pour les enfants, à apprécier avec un coeur d'enfant: n'en attendez pas autre chose.

j'ai beaucoup aimé. cela change pas mal,mais ça fais du bien.

Après a pas quelconque attente pour le film... On voit la distrib, le film ne Passera pas les 3000000 en fin de carriere. Même pas les 1000000 cette semaine... Distribué un peu comme le son les film d horreur au production peu connu...

Voici une sympathique relecture de la légende du Roi Arthur avec ce qui va avec pour faire plaisir aux enfants et au jeune pré ados
S avérant néanmoins globalement familial. Ceux qui 'ne connaisse pas l histoire l à decouvritont et les autres pourront comparer la productio' à l histoire de base. Même si il est logique que l o. Pense à certaines libertés comme dans souvent lors d adaptation. Et puis les héros e là, mette aux oubliettes les autres. Etant maintenant en basket, jeans, pull capuche.... 😊🤔. Une sorte de nouvelle ère.

C'est typiquement le film qui me fait penser à ses novels outre manche pour jeunes lecteurs avec des couvertures de livres ultra léchées par les graphistes. Et sur grand écran, je me suis dit :"même la photographie, la mise en scène et les effets spéciaux vraiment pas moches, font écho à toute cette culture là. C'est pas le film de fantasy de l'année mais il y a quelques bonnes idées et des acteurs volontaires (notamment le jeune merlin que j'ai bien aimé). C'est léger mais ça déplaira surement à ceux qui s'attendait à des périples du même niveau que ceux vécu par le arthur de chez Boorman. Les jeunes, fans de douces aventures fun et épiques, sont la grande cible de ce film et je pense que pour cette cible là, c'est plutot pas mal

#Alex,LeDestinD'unRoi - 2/5 👎.

Mouais, bien gnangnan quand même. C'est un mélange entre l'univers de Percy Jackson et celui du film de Disney #L'apprentiSorcier avec Nicolas Cage.

Évidemment, pas de morts du côté des enfants pendant la bataille finale, ça aurait été trop compliqué à expliquer aux parents j'imagine.

L'Angleterre semble en plein désarroi, un peuple coupé en 2. Un film anti Brexit ? Après c'est une bonne idée que le trouble face revenir Morgane. Pourtant il y a eu des guerres auparavant, mais rien qui ne semblais assez violent pour le réveil de la sorcière (une bien mauvaise Rebecca Ferguson).

Sinon, pour de la qualité, je conseille #Merlin avec Sam Neill.

Tu parle d'une surprise ! Moi qui ne m'attendais vraiment à rien (y allant même à reculons), j'ai vraiment accroché du début à la fin. Je trouve que la bande annonce vend mal le film, dans cette dernière, j'avais l'impression d'avoir droit à une mauvaise comédie façon Chair de Poule 2... Le film est à l'opposé de la comédie ! Très peu d'humour, ce qui fait que le sérieux et les enjeux ne sont jamais entaché. Alex : Le destin d'un Roi est un film qui traite de la désilusion de l'enfance, de la division d'un pays au sein des classes social, de la quête de la personnalité (sa destiné n'étant pas tracé, il doit la construire lui même). C'est bien abordés (peut être un peu trop de monologue de la part d'Arth.. Alex pour nous expliquer tout ça, mais bon, ça reste un film pour enfant), le fils de Serkis joue bien, très expressif, le reste du casting est dans les standards des films jeunesse..

Ce qui m'a le plus bluffé, c'est la réalisation globale, et particulièrement les scènes d'action, lègère dans leur contenu, mais tellement bien filmé avec des plans de caméra "audacieux " qui plonge vraiment au coeur de l'action. Le réalisateur sait filmer avec panache les courses poursuite (à cheval ou en voiture), les combats à l'épée (cette banale séance d'entraînement qui arrive à être impressionnante, simplement avec des choix de plan et un bon montage), et bien entendu le climax, qui est complétement démesuré. Certains plans comme ce passage où Merlin survole les différent niveaux de la bataille rappelle les meilleurs visuel du Seigneurs des anneaux avec une cinquantaine de gosse, en armure et avec les boucliers, repoussant ses guerrier squelette de feu (excellent chara design d'ailleurs, avec leur chevaux, il transpire la puissance). Ce climax est vraiment agréable à regarder car pris au sérieux, superbement mis en image, et proposant des visuels démesuré.

Vraiment, la surprise que je ne m'attendais pas à recevoir.

Piston, le destin d'un roi.

heu pardon, Fiston, le destin toussa.

En voilà un film bien naze.

Déja huit ans après le très bon "Attak the Block" et son scénario pour Tintin, Joe Cornish revient avec "The Kid Who would be King", relecture monomythique de la légende arthurienne et revival d'un cinéma d'aventure grand public à la Goonies.

Et sans réelle surprise, le tout est vraiment bon.
Que ce soit les jeunes acteurs (le fils d'Andy Serkis en tête, Tom Lance qui a grandi depuis The Dark Tower et Taboo, ou bien Angus Imrie en Merlin) ou bien les plus expérimentés (Patrick Stewart ou la délicieuse Rebecca Ferguson en Morgana), la mise en scène inspirée et efficace malgré un budget qui ne permet pas toujours d'avoir les meilleurs FX du monde (même si le tout reste d'une vraie cohérence et sans effet qui dénote),la photographie par Bill Pope (Baby Driver, Spider-Man 2, Matrix, The World's End...) ou même la musique du film, une vraie surprise d'originalité.

Références au SDA ou à Zelda, critique de notre société actuelle, décors dépaysants celtiques ou humour à l'anglaise, "The Kid who would be King" s'avère très sympathique et un vrai divertissement de qualité (qui floppera malheureusement), mais qui fait preuve d'une sincérité et d'une générosité telle qu'il serait dommage de passer à côté :)

un nouveau pari gagné pour Joe Cornish, un film grand public généreux :)

7/10

Vue et les acteurs jouent tellement MAL !
Le scénario, les émotions et les inconhérences sont catastrophiques...

Un monde de narnia foireux.

J'irais probablement le voir, juste pour cette chère Rebecca, et parce que la BA m'a intrigué

Il
Est déjà en ligne ;)

Je viens juste de le regarder avec mes petits enfants (11 ans et 9 ans)....
Ils ont bien aimé ,mais sans plus.
Quand à moi,j'ai trouvé ça plutôt moyen .....
Je ne suis pas un spécialiste de cinéma,mais franchement,y'a mieux ......
5,5 / 10

Mon dieu l'affiche actuel.. Celle avec Alex de dos était tellement meilleur.

J'espère que le film sera à la mesure de cette bande annonce qui annonce quelque chose d'épiquement fun pour les enfants. Je serai sans doute autour de la table ronde pour en juger

"LA RECRÉ EST TERMINÉE" 'tin ils pourraient faire un effort sur les affiches quand même.

La critique du magazine Empire donne sacrément envie... Très drôle et super original dans ses scènes d'action. Dommage qu'on doive attendre si longtemps encore :-(

Voici ma critique de The Kid Who Would Be King: https://caramiezone.blogspo...

Je n'ai pas visionné la bande-annonce en entier... par crainte d'être spolier. Ce film me tente vraiment, mais malheureusement, en regardant la bande-annonce, j'ai bien peur d'en avoir trop vu... (^^,)

BA (Vost) : https://www.youtube.com/wat...

La vibe 80's reviens...(Goonies sauce british ^^). Ont dirait une relecture de Merlin L’enchanteur.

En tout cas même si la BA en montre trop, je la trouve vraiment prenante...Puis bon Joe Cornish a la barre me hype pas mal !

Des nouvelle du film : http://collider.com/the-kid...

Réa dont j'ai beaucoup aimé sont travaille dans Attack The Block

Et l'intrigue me branche bien. Puis Patrick Steward ^^.

Le jeune Tom Taylor est trés bon aussi.

Loading...